Format de cassette D-VHS : définition & explications

Durant plusieurs années, de nombreux formats d’enregistrement de flux vidéo et audio se sont succédé. La VHS ou encore le DVD, tous ont eu une histoire et ont marqué l’esprit de beaucoup de monde. Certains formats, comme de D-VHS, ont cependant connu moins de popularité, malgré leur performance inégalable.

Découvrons ce format, ses caractéristiques ainsi que les raisons de son impopularité.

Qu’est-ce que le format de cassette D-VHS ?

Le Digital VHS ou bien D-VHS est un format permettant d’enregistrer une vidéo numérique à haute définition, ou HD. Ce type de format utilise peu de compression par rapport aux autres formats HD.

Grâce à ce système, la qualité des vidéos enregistrées et celle du son sont proches de celles d’un DVD. Cependant, à la différence de ce dernier, des cassettes ont été utilisées comme support.

Ce format a été introduit par JVC en 1998. Offrant à ses utilisateurs plus d’espace de stockage avec des vidéos et des sons de qualité, il a su conquérir de nombreux cœurs. Malheureusement, l'évolution du format cassette D-VHS a été de très courte durée.

Quelles sont les caractéristiques d’une cassette D-VHS ?

Le format D-VHS prend en charge différentes résolutions. Ainsi, vous pouvez opter pour des vidéos 480p, 720p ou 1080p.

Ce format permet d’enregistrer environ 8 heures de vidéo, et cela, sur une seule cassette. Par conséquent, par rapport à une cassette VHS standard, un D-VHS est nettement plus performant. Cette spécificité est due à une vitesse plus élevée de la bande.

Par rapport à une vidéo de 2 heures enregistrée en mode HS, vous aurez besoin de 4Go d’espace en mode STD au lieu de 8Go. En résumé, une cassette D-VHS est l’équivalent de 4 DVD.

Pourquoi le D-VHS n’a-t-il pas eu sa période de gloire ?

Il faut d'abord noter que les D-VHS possèdent une compatibilité avec des lecteurs VHS standard. Toutefois, pour lire le contenu numérique qui y est stocké, nous avons besoin d’un lecteur D-VHS.

Un format de cassette D-VHS offre un son et une image avec une qualité bien supérieure à celle qu’avaient les cassettes VHS analogiques. Mais malgré ses atouts et ses côtés pratiques, il n’a pas connu une si grande popularité.

La principale raison de son échec est qu’il n’était pas accessible au grand public. En effet, le prix d’un lecteur D-VHS n’était pas donné à tous. De plus, les studios hollywoodiens ne soutenaient pas l’ascension de JVC. En conséquence, ce dernier n’a pas réussi à fidéliser ses consommateurs et s’est retrouvé contraint d’abandonner le format D-VHS.

En plus de cela, depuis l’arrivée du DVD, le D-VHS n’était plus la seule alternative pour visionner des vidéos de qualité. En effet, le DVD offrait déjà cet avantage à ses consommateurs.

Il est toutefois important de mentionner que le format n’a pas totalement perdu tous ses partisans. En effet, certaines personnes reconnaissant sa performance apprécient les enregistrements de haute qualité qu’il offre. D’ailleurs, sa capacité de stockage est un de ses points forts.

L’histoire des enregistrements vidéos montre que tout évolue. Si les VHS étaient les plus adorés à une époque, elles ont désormais disparu des radars ou presque. Certains formats vidéos n’ont d’ailleurs pas eu la chance de prouver leur valeur, ce qui est le cas du D-VHS. Cependant, pour les plus grands cinéphiles, il était de loin le plus performant parmi ceux de sa génération. Il aurait donc pu avoir le succès qu’il mérite si seulement le rapport qualité/prix était au rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *